Clémenceau, une postérité incertaine ?

En compagnie de l’historien Michel Winock, professeur émérite à Sciences Politiques, qui a publié une importante biographie du « Tigre », Jean-Noël Jeanneney s’interroge sur l’actualité encore trop méconnue de Clemenceau.

« Pourquoi la postérité de Georges Clemenceau est-elle incertaine ?

Homme de gauche désavoué par la gauche quand celle-ci s’est affirmée révolutionnaire avec la montée du marxisme et des communistes, il est tour à tour médecin des pauvres, héraut de l’extrême gauche radicale, dreyfusard, « premier flic de France » et « Père la Victoire ». Depuis la chute du mur de Berlin, en 1989, son gradualisme lucide mérite plus que jamais d’être réhabilité. Forte personnalité, chez qui se mêlent le sens de l’amitié (celle qu’il porte à Monet est mémorable), l’orgueil, la générosité, le courage et la férocité, il représente la gauche républicaine, l’esprit démocratique, l’impératif laïc, l’amour de la patrie sans xénophobie, l’individualisme philosophique doublé du réformisme social. Il est également moderne quand il se prononce contre la loi triomphante du marché et contre les économistes libéraux et quand il dénonce la cruauté du monde qu’ils veulent imposer. »

Voici le podcast de l’émission diffusée le 5/03/2011 sur France Culture :


Ce portrait éclairant est complété notamment par une abondante bibliographie , un extrait sonore émouvant d’une allocution de Clémenceau ainsi que la mention du Musée Clémenceau.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s