Lucien Herr, bibliothécaire et intellectuel engagé

Lucien Herr (1824-1926) [Photo Médiapart]

Voici le résumé de son mémoire de fin d’étude du diplôme de conservateur de l’ENSSIB (publication janvier 2011) :

« Lucien Herr est célèbre pour avoir été le directeur de la bibliothèque de l’Ecole Normale Supérieure de 1888 à 1926, dont il enrichit considérablement les collections dans tous les domaines, et où il fut un guide pour les jeunes générations. Intellectuel engagé lors de l’Affaire Dreyfus, il participa activement au mouvement socialiste et influença les grands leaders de l’époque que sont Jean Jaurès et Léon Blum.

Il fut aussi pendant dix ans directeur du Musée pédagogique, institution très originale où il développa des principes pionniers dans le monde des bibliothèques. Il préféra rester bibliothécaire plutôt que de devenir maître de conférences et avoir une carrière pleine d’honneurs. La bibliothèque est pour lui le coeur d’une conception démocratique du progrès intellectuel et de l’affranchissement de l’humanité. » Anne-Cécile Grandmougin.

♠ Lire le mémoire : ICI

♠ La tombe oubliée de Lucien Herr (cimetière de seine et Oise)

♠ Article Wikipedia

♠ Les grands inconnus de l’histoire (1/4) : Lucien Herr, l’homme qui a converti Blum et Jaurès au socialisme

Publicités

Une réflexion sur “Lucien Herr, bibliothécaire et intellectuel engagé

  1. Bonjour.

    Vous rappelez que Lucien Herr fut un « intellectuel engagé ». Certes, mais sans mettre en évidence la nature de son engagement. Vous citez l’affaire Dreyfus – ce qui le range aux côtés des humanistes et des progressistes. De nos jours, ça ne mange pas de pain. Cependant, Herr était avant tout un révolutionnaire, un militant allemaniste, c’est-à-dire : ouvriériste, libertaire et, en tant que tel, convaincu que le savoir est lié à l’émancipation. Aujourd’hui, il est vrai, une telle étiquette ne fait plus recette : penser la bibliothèque comme lieu de savoir frise la faute de goût ; quant aux bibliothécaires : ils ont relégué au magasin des antiquité la critique de l’ordre établi des choses et des valeurs. On les verra sous peu prendre la pose du démocrate courroucé (pour la photo) si jamais Marine Le Pen arrive en finale. A toutes choses sa saison et son temps, n’est-ce pas ?

    Floreal Ascaso

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s