Le M-disc, un DVD indestructible ?

Le M-Disc sera -t-il le nouveau disque optique à l’épreuve du temps ?

Eclairage sur ce nouveau support de stockage de données.

Extraits :

Anthony Nelzin de Macgénération : L’étude « Longévité de l’information numérique » du CNRS a démontré que les supports physiques CD, DVD et BD « n’étaient pas particulièrement fiables, notamment lorsqu’ils sont réinscriptibles : « les fabricants ont voulu nous faire croire que leurs supports de stockage conserveraient nos données une éternité. Ce n’est pas le cas » explique alors Franck Laloë, co-auteur du rapport (lire : CD et DVD : des supports peu fiables ?). Le problème vient de la manière même dont CD, DVD et BD sont conçus : même si les conditions de stockage sont optimales, les différentes couches (support polycarbonate — données —, couche réflective — lecture des données —, vernis protecteur — protection des données —) finissent par se désolidariser. Le risque est de ne plus pouvoir lire le support. »

« Si plusieurs travaux ont essayé de résoudre la quadrature du cercle avec un matériau capable de réaliser à lui tout seul ce que font les différentes couches d’un CD, Millenniata et LG ont choisi une voie médiane : le M-Disc est toujours constitué de différentes couches. Mais il comporte moins de couches, et celle où sont inscrites les données est composée d’un matériau « semblable à de la pierre ». »

.

Lire l’intégralité de l’article : ICI

Site de la start-up co-créatrice du M-Disc, Millenniata : ICI

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :