Emile ZOLA, assassiné ou mort d’un « fait-divers naturaliste » ?

Le roi des porcs, caricature ordurière représentant Émile Zola dans le Musée des horreurs. (Dessin de Lenepveu, 1899).

Animateur de l’émission radiophonique « Au coeur de l’histoire » sur Europe 1, l’historien et romancier Franck Ferrand a choisi de revenir  ce 28 septembre 2011, sur la mort controversée de l’écrivain Émile Zola survenue il y a 109 ans, jour pour jour, dans la nuit du 28 au 29 septembre 1902.

 Officiellement, cette mort est toujours considérée comme accidentelle : Emile Zola serait décédé par l’oxyde de carbone dégagé par la cheminée de sa chambre qui, selon les autorités, «tirait mal». Mais étant donné le nombre d’ennemis qu’avait pu se faire Zola (notamment chez les anti-dreyfusards), la thèse de l’assassinat n’a jamais été écartée.

En 1927, quelques semaines avant sa mort, un ancien couvreur, Henri Buronfosse, anti-dreyfusard et membre d’une ligue nationaliste, avoue à un certain  Pierre Hacquin avoir délibérément bouché la cheminée d’Emile Zola. L’affaire sera évoquée pour la première fois dans un article du journal Libération publié en 1953 par le journaliste Jean Bedel.

Les Invités :
Jean Bedel : l’ancien journaliste à Libération, auteur d’un ouvrage défendant la thèse de l’assassinat.
Martine Le Blond-Zola vice présidente de l’association Maison Zola / Musée Dreyfus et arrière petite fille de Zola.

.

♣ Le Podcast radio (35 min) n’est plus disponible :

.

MAIS l’émission ci-dessous revient sur cet évènement historique :

L’Ombre d’un Doute (France3 – Juin 2015)- L’Assasinat de Zola

« Le 29 septembre 1902, l’écrivain meurt, victime d’une intoxication au monoxyde de carbone. L’auteur de «Germinal», «Nana» et «L’Assommoir» est au sommet de sa gloire. Trois ans plus tôt, le sexagénaire a pris parti pour le capitaine Dreyfus dans son célèbre plaidoyer «J’accuse», et s’est fait beaucoup d’ennemis. Vingt-six ans après cette nuit tragique, un ramoneur livre à un ami un terrible secret. Des historiens et l’arrière-petite-fille de Zola font toute la lumière sur les circonstances de ce décès suspect. »

2016-01-21_21h43_18

♣ Jean Bedel, « Zola assassiné » Flammarion, 2002 : ICI

♣ Musée/maison d’Emile Zola à Médan : ICI

♣ Exposition virtuelle Emile Zola (BNF) : ICI

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :