« Le mariage de raison des villes et des universités »

Localtis.info : « (…) depuis dix ans au moins, villes et universités prennent conscience de leurs nombreux intérêts communs. La loi Pécresse, en les dotant d’une autonomie nouvelle, accélérera-t-elle leur rapprochement ? »

« (…) villes et campus ont eux-mêmes pris conscience de ce qu’ils pouvaient offrir l’un à l’autre. En intervenant sur le logement, les transports, ou le cadre de vie, les communes peuvent naturellement favoriser le rayonnement de leurs universités. Et elles peuvent par là même encourager la mobilité internationale des étudiants et œuvrer à la construction de l’Europe universitaire (…) La municipalité peut enfin élever le niveau de ses universités « en attirant les entreprises, notamment en leur offrant des terrains » (…)

(…) En retour, « une recherche fondamentale du plus haut niveau donne l’assurance de retombées économiques locales », notamment par le développement des start-up. De fait, les communes se sont bien « rendu compte qu’on ne pouvait plus se développer économiquement sans soutenir l’innovation et le transfert de technologies » etc…

.

LIRE L’INTÉGRALITÉ DE CET ARTICLE : ICI

Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :