Bibliothèque du futur : la bibliothèque hybride, une transition vers la bibliosphère… ?

« On s’oriente vers la bibliothèque hybride » Laure Collignon, La Gazette des communes, 23 mars 2011 CLIQUEZ !

Dans un billet au titre polémique paru le 2 février dernier et intitulé “Les bibliothèques vont-elles disparaître ?”, Laurent Margantin revient sur le livre de Lorenzo Soccavo De la bibliothèque à la bibliosphère soulignant notamment que pour l’auteur, “il importe toutefois de ne pas se diriger vers des « bibliothèques sans livres » » même si celles-ci ont fait récemment leur apparition aux USA :

« les expériences de prêts de liseuses ne seront que temporaires, aller en bibliothèque n’aura alors plus aucun sens puisque chacun aura sa propre bibliothèque avec lui, chez lui. Il s’agit plutôt d’innover avec des nouveaux dispositifs, notamment sur le plan de l’architecture et de l’ameublement, mais via des outils qui permettraient une lecture et une recherche différente de celles réalisées hors de la bibliothèque : « mur tactile de sélection de documents multimédias, réseau très haut débit, supports de consultations interactifs et communicants, robots auxiliaires apprenants… “

« Il est ainsi question de perspectives sur les cinquante prochaines années. D’une combinaison bibliothèque physique/bibliothèque numérique, on passerait à ce que Soccavo appelle bibliosphère, soit une bibliothèque universelle « tissant sa toile sur la planète tout entière », « devenant enfin agora planétaire » qui ne serait plus réservée aux élites culturelles. »

.

♣ LIRE LE BILLET DE LAURENT MARGANTIN : ICI

(Lire aussi les commentaires qui suivent cet article : ils renvoient à d’autres articles ou suggestions sur cette problématique)

.

♣ Extrait d’une interview de Lorenzo Soccavo à l’Express (26/02/2011) :

.

« On peut se demander s’il est pertinent d’aller dans une bibliothèque pour être comme chez soi, face à son ordinateur portable. Pourtant, il suffit de fréquenter ces lieux pour constater que de plus en plus de gens viennent y travailler avec leur ordinateur personnel. Cela doit nous interpeller sur les dimensions sociales de la lecture et le statut de médiateur des bibliothécaires.« 

« Avec cette convergence, d’une part, de la dématérialisation des contenus et de la mise en réseau des bibliothèques, et d’autre part, de l‘équipement des personnes avec de nouveaux dispositifs de lecture connectés, nous allons vers une extension du domaine des bibliothèques « en dur ».  

Je crois que celles-ci vont évoluer vers ce que nous pourrions appeler des « bibliothèques-hub » à trois niveaux : l’un physique, auquel nous sommes bien habitués, le second, numérique -sans être simplement un serveur de textes numérisés- qui servirait d’interface avec le troisième niveau; celui de la bibliothèque virtuelle, telle que l’on commence à en tester dans le métavers » (univers virtuel comme Second Life).

.

RELIRE L’INTÉGRALITÉ DE CETTE INTERVIEW PASSIONNANTE :  ICI

Elodie Bousquet (LEXPRESS.fr), article publié le 26/02/2011.

Publicités

Une réflexion sur “Bibliothèque du futur : la bibliothèque hybride, une transition vers la bibliosphère… ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s