Ouvrage : « Vu, lu, su, les architectes de l’information face à l’oligopole du Web »

Figure de la bibliothéconomie française,  Jean-Michel Salaün, chercheur en sciences de l’information au Collegium de Lyon et professeur à l’Université de Montréal, est l’auteur de l’essai « Vu, lu, su, les architectes de l’information face à l’oligopole du Web » paru en février 2012 aux éditions La Découverte.

L’auteur suggère une vision inédite du Web, celle de son étude documentaire c’est-à-dire une étude du Web sous l’angle du document.

Présentation de l’éditeur :

« Ce livre propose d’observer le Web sous un angle inédit, en le plaçant comme un moment d’une histoire longue et méconnue, celle du document. Inventé par Tim Berners-Lee, le Web prend la suite des efforts d’indexation systématique lancés à la fin du XIXe siècle, modifiant le document lui-même dans ses trois dimensions : la forme, le contenu et la fonction de transmission. Le Web est alors un média comme un autre, s’inspirant de la bibliothèque et de la radiotélévision pour répondre aux aspirations documentaires d’une société qui a changé en profondeur. Les anciens médias eux-mêmes élargissent leur vocation en devenant des  » industries de la mémoire « , par l’archivage numérique continu et public de leur production. Les nouveaux venus, comme Apple, Google ou Facebook, privilégient chacun une dimension différente du document pour prendre une position dominante dans la construction d’un  » néodocument « .

Puisant ses références dans différentes disciplines et s’appuyant sur le travail d’un réseau de chercheurs francophones sur le document numérique, ce livre ouvre plus largement les possibilités d’interprétation du Web et propose à ses acteurs indépendants de devenir des  » architectes de l’information «  pour contrer l’hégémonie menaçante des géants de la Toile. »

.

Jean-Michel Salaün invité de Xavier de la Porte dans son émission « La place de la Toile » sur France Culture le 21 avril 2012 : ICI

.

Plan de l’émission : (50 min)

– Introduction : définition et intérêt de l’approche originale de Jean-Michel Salaün (le web sous l’angle du document)

– 1ère partie : Les critères définissant le document : la forme (le vu), le texte (le lu), le médium, la transmission (le su).

– 2ème partie : En quoi le Web change le document et crée ce que Jean-Michel Salaün appelle le « néodocument » ? Quels enjeux, quelles problématiques engendrent ces néodocuments pour les professionnels de l’info-doc et les grands acteurs du Web (Google, Facebook, Apple) ?

– Conclusion : trop brève évocation de la notion importante « d’architecture de l’information » et des nouveaux professionnels de l’info-doc successeurs des bibliothécaires, journalistes, etc… : « les architectes de l’information qui proposent aux internautes un accès le plus intuitif possible à l’information à travers le numérique ».

.

♦ Jean-Michel Salaün « Une approche documentaire du Web » : ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s