Idée reçue : moins d’un américain sur 5 capable de se former par le digital !

ppal-frein-formation-digital
CLIQUEZ !

Se former en ligne aux USA ne va pas de soit comme l’on serait tenté de le croire en France. Selon un récent rapport, moins d’un américain sur cinq serait en capacité de se former grâce au digital cad « être capable d’utiliser les outils et d’être informé des ressources à sa disposition pour se former » via Internet ! Seuls « 16% des Américains auraient suivi un cours en ligne ces 12 derniers mois ».

Le rapport dresse 5 profils-types d’internautes en fonction de leur niveau de maîtrise des outils de formation en ligne : digitally ready, cautious clickers, reluctant, traditional learners, unprepared.

Des indicateurs intéressants à prendre en compte dans la création et la promotion de formations centrées sur les besoins et attentes des apprenants avec un impérieux devoir de communiquer et d’expliciter les nouveaux outils et les nouvelles modalités de la formation en ligne.

moyens-acquisition-competences
CLIQUEZ !

4 recommandations pour un formateur ambassadeur du digital en entreprise

Je vous livre le résumé « cartographié » et enrichi par quelques liens, d’un article au titre provocateur intitulé « Mais où sont les formateurs digitaux ? » publié le 28 mars 2016 par Clément Lhommeau (Directeur marketing – 360LEARNING) dans l’e-learning letter.

L’auteur pointe les déficiences du digital learning en entreprise avec notamment la lourdeur et la complexité d’outils e-learning plutôt accès – selon lui – sur la gestion que sur la formation : « (…) les habituelles plateformes d’apprentissage « top-down » font fi des éléments essentiels de la pédagogie et du métier de formateur…. ». Il préconise aussi 4 recommandations « pour ré-engager les formateurs dans la formation digitale et les enjeux business de l’entreprise » et fait remarquer au passage que« les mécanismes de gamification ou de valorisation de l’équipe de formation sont quasiment absents de la plupart des LMS du marché ».

2016-04-04_15h03_15
CLIQUEZ !

Le tutorat en ligne : cartographie des ressources disponibles

2015-01-20_23h32_22
CLIQUEZ !

Un panorama des principales ressources documentaires disponibles sur le web permettant une vue d’ensemble du tutorat en ligne et des problématiques afférentes à ce dispositif considéré comme « une variable déterminante de l’efficacité d’un dispositif de formation à distance et du taux de persistance » (persévérance) des apprenants.  (Develotte C, Mangenot F, Nissen E ; Actes du colloque EPAL, 2009).

 .
Problématique principale : Le tuteur en ligne, un métier à part entière ou une évolution du métier de formateur ?
.

La mécanique du tutorat à distance

.

2015-01-20_16h49_15

 

L’évolution des MOOC : mooc, spoc, mimo… faites votre choix !

Image nuagetags WordltODans un article récent intitulé « Je MOOC, tu SPOC, il MIMO.. ou la déclinaison des cours en ligne »  , Virginie de Kerautem de L’Atelier : disruptive innovation, dresse un état des lieux des MOOC et de leur évolution vers de nouveaux modèles plus souples, adaptés aux besoins des apprenants. La journaliste interroge deux spécialistes du e-learning qui nous éclairent sur le nouveau format que constituent les MIMO, micro-modules de 20 minutes (résumé, vidéos, fiches pratiques, exercices auto-corrigés…), sans date de fin et accessibles pour tous en permanence.

Extraits :

– L’Atelier : « Les Mooc (massive open online course) sont-ils démodés ? »

(…) Non, le MOOC n’est pas démodé. (…) Le Mooc mûrit. (…)

(…) Il y a beaucoup d’améliorations à apporter notamment sur la temporalité. C’est un point absolument fondamental et plus en phase avec la philosophie du numérique : quand je veux, où je veux. Le problème avec les MOOC, c’est qu’ils sont accessibles à une certaine date avec un rythme imposé. Une fois la date et l’heure sont dépassées, c’est fini. Vous n’y avez plus accès. Comme un cours physique finalement. On en a déduit un nouveau format qu’on appelle le MIMO.  (…) des supports sans date de fin et accessibles pour tous tout le temps. »

.

 EN COMPLÉMENT :

.

« Les MOOC francophones en un coup d’œil » (Thot cursus – 15 déc 2014)

.

2014-12-22_19h24_27♠ INFOGRAPHIE : Le baromètre des MOOC Francophones (MOOC francophone – 12 décembre 2014  )

Quelle est la progression des MOOC ? Existe t-il des MOOC pour toutes les matières ? Quelle est leur durée, la charge de travail nécessaire ? Quels sont les principaux acteurs et les principales tendances ?

.

Veiller sur l’écosystème des MOOCs

(Eduscol – oct 2014)

« Une sélection de ressources numériques évolutives permettant de se tenir informé des actualités relatives aux cours en ligne, ouverts et massifs, notamment en matière de conception et de mise en place de ce type d’enseignement collaboratif à distance » (Doc Versailles).

.

Revue de presse des MOOC

(moocinitiative.com – publié le 7 novembre 2014)

.

Exemple de SPOC (Vidéo/PPT)   2014-12-22_22h03_34

UniversiTICE pour tous : un SPOC sur la plate-forme – Sept 2014 (Université de Rouen)

Le SPOC plus fort que le MOOC ?

(blog-formation-entreprise.fr – Marc Dennery, 19 novembre 2013)

Moocs de deuxième génération : interactivité, connectivisme, certification

Nuage tags note musique 2Sur son blog « Il y a une vie après le bac« , Olivier Rollot, rédacteur en chef du « Monde Etudiant », (auteur de « La génération Y » PUF 2012) publie un billet en forme d’état des lieux intitulé « Apprendre autrement avec les MOOCs ». Le journaliste fait le point sur l’évolution des Moocs en France et dans le monde mettant en évidence l’émergence d’une seconde génération de Moocs caractérisée par une plus grande interactivité, la construction d’un savoir collectif (connectivisme) et l’acquisition d’une véritable reconnaissance entérinée par « la force de la certification ».

Olivier Rollot dresse aussi une liste utile et détaillée (fonctions-profils Twitter) des principaux pionniers du développement des Moocs en France.

Ces « Mooqueurs » ou « Mooceurs » sont par ordre alphabétique :

Rémi Bachelet

Mathieu Cisel

Jean-Marie Gilliot

Mathieu Nebra

Christine Vaufrey.

.

Retrouvez aussi ces experts et d’autres sur ma « Carte mentale des experts en Ingénierie pédagogique et de formation »

 

.

EN COMPLÉMENT :

.

« 10 points clefs pour réussir son MOOC »

Caroline Franc, Educpros.fr, 25/04/2014

.

« MOOC et E-Learning, quelles différences ? »

Christine Vaufrey, Blog « Jamais sans mon laptop », 26/04/2014

.

❸ « Bientôt des moocs plus intelligents »

Chistine Vaufrey, Thot Cursus, 24/mars 2014

.

Extrait Infographie : la formation professionnelle en France en 2014, Baromètre CEGOS 2014.

.

Infographie CEGOS extrait les moocs

 

Apprendre en ligne – la révolution des moocs

2014-02-26_20h46_21Cette semaine, le philosophe et historien des sciences Michel Serres fait la une de l’hebdomadaire économique Challenges qui consacre un dossier à l’apprentissage en ligne et à la révolution des moocs.

Sommaire du dossier :

1) Moocs, une révolution pleine d’opportunités Interview

Pour Michel Serres, « ces cours en ligne sont une chance face aux inégalités scolaires ».

2) Moocs, mode d’emploi d’un enseignement gratuit, gratifiant, accessible à tous.

3) Moocs, un grand choix : trente-six formations en fiches (objectif, enseignants, dates, durée…).

4) Le mooc Du manager au leader

.

EN COMPLÉMENT :

.

Michel Serres :  « la présomption de compétence de l’apprenant »

.

(Extrait (1 min) d’une interview de Michel Serres organisée par la Librairie Sauramps le 15 mars 2013. Le philosophe était venu présenter « Petite Poucette » (éditions du Pommier) Lien : http://youtu.be/ICd38oRfoHU

.

2014-02-27_15h04_57

.

(Pour visionner l’intégralité de la vidéo (13 min), replacer le curseur au début)

Perspectives et enjeux du e-learning en 2014

Pour ceux qui désirent appréhender les perspectives et les enjeux américains actuels en matière de formation et de e-learning, voici le résumé (diaporama) de la synthèse détaillée et orale de Denis Vacaresse, participant novice à la convention annuelle américaine Learning 2013 organisée à Orlando en novembre dernier  par Elliott Masie, expert reconnu en e-learning.

.

2014-02-18_22h59_35
CLIQUEZ !